Carrara 5.0 sous Linux

Plus besoin de Windows
En 2003, nous avons effectué un test d'installation et de fonctionnement de Carrara 2.0 sous Linux avec l'environnement Wine, avec des résultats mitigés. Avec des versions plus récentes de Linux et de Wine, nous parvenons cette fois à exécuter intégralement Carrara 5.0 sans installer ni MacOS, ni Windows, et sans perte de vitesse sensible.

Wine est un ensemble logiciels conçu pour reproduire sous Linux un environnement Windows. Dans cet environnement, des logiciels conçus pour Windows peuvent être exécutés comme s'ils étaient réellement installés sous Windows.
Wine n'est pas un émulateur. Les émulateurs interceptent les commandes logiciels et les traduisent d'un language dans un autre, couche logicielle supplémentaire entraînant une baisse de performance sensible.
Wine simule quasi-intégralement le système Windows, de sorte qu'il n'y a, en théorie, aucune perte de vitesse.

Lors de notre test de 2003, nous avions utilisé Wine en mode mixte. En mode mixte, le disque dur doit être partitionné et Windows et le(s) logiciel(s) voulu(s) doi(ven)t être installé(s) sur la partition Windows. Une fois ceci fait, il est possible, après aver rebooté sous Linux, d'exécuter le(s) logiciel(s) installé(s) sur la partition Windows. L'intérêt principal est qu'une copie intégrale de Windows étant présente, Wine peut faire appel directement (auprès de la partition Windows) à des composants de Windows qui ne sont pas encore simulés par Wine.
L'avantage essentiel (et quasi unique) est qu'un certain nombre de logiciels qui ne fonctionnent pas en mode strict fonctionnent en mode mixte.
L'inconvénient essentiel (mais pas unique) est qu'il est nécessaire de disposer d'une licence Windows qui, comme chaucun sait, n'est pas gratuite.

Pour notre nouveau test, nous avons donc utilisé le mode strict, qui ne nécessite pas l'installation de Windows et possède donc le mérite de permettre de faire tourner sous Linux des logiciels conçus pour Windows sans céder un centime à Bill Gates.
Dans notre test nous utilisons une machine qui, pour des raisons historiques, possède une double partition Linux et Windows 2000, mais la partition Windows n'est pas utilisée. Le résultat sera donc le même sur un système uniquement équipé de Linux.

Configuration

Notre test a été effectué sur un ordinateur équipé d'une carte-mère ASUS A7V8-X, d'un processeur AMD Athlon XP 2000+, d'1 Go de RAM.
Les logiciels sont OpenSuSE 10.2 (sélectionné pour sa grande compatibilité matérielle et son support communautaire) équipé du kernel 2.6.15.2. Wine étant plutôt destiné à des immigrés de la plateforme Windows, le bureau KDE, le plus proche du bureau Windows, s'impose au détriment de Gnome. Il s'agit ici du bureau KDE 3.5.5.
La version de Wine est la dernière stable en date, celle de 2007-01-15.
Carrara est en version 5.0, version CD.

Installation

Notre test de 2003 avait été laborieux. Celui de 2007 nous a surpis par sa facilité. Wine a fait de tels progrès qu'il ne s'est pas déroulé plus de 10 minutes entre le début de l'installation de Wine est le lancement réussit de Carrara. C'est, à peu de choses près, le temps qu'il faut pour installer Carrara sous Windows lui-même.

Nous passerons sous silence l'installation de Linux lui-même, qui n'est pas du ressort de ce tutoriel. Disons simplement qu'il faut ajourd'hui moins de temps pour installer Linux que Windows. Nous n'avons rencontré aucune difficulté, tout notre matériel (y compris la carte graphique et les clés USB) étant reconnus spontanément.

La première étape de notre test consiste donc à installer Wine. Le paquet (l'équivalent des "setup.exe" de Windows) est disponible en téléchargement et pèse moins de 15 Mo.
On se reportera au guide de Yast, l'outil d'installation de Linux pour cette étape, qui ne présente aucune difficulté pour qui sait dire "Papa Maman".
Une fois Wine installé, il est nécessaire d'installer une librairie de Microsoft redistribuable : Visual C runtime ( http://support.microsoft.com/kb/q259403 ).
Pour cela, il faut et il suffit de télécharger la librairie, de cliquer sur le fichier. Linux demande alors avec quel logiciel nous voulons ouvrir ce fichier. Saisir "wine" et en profiter pour chocher la case "Associer ce type de fichier à ce logiciel" (ceci nous évitera d'avoir à le refaire pour Carrara). Attention : la librairie s'installe sans qu'aucun message de confirmation ne s'affiche au terme de l'installation. N'ayez donc aucune crainte et passez à l'étape suivante.
Insérez le CD-ROM de Carrara. Avec l'explorateur de fichiers fourni avec Linux (Konqueror par exemple) repérez le fichier "setup.exe" qui se trouve dans le répertoire Carrara 5.0 (n'utilisez pas le "setup.exe" de la racine du CD-ROM qui ne fait qu'ajouter une étape inutile). Si vous avez coché la case à l'étape précédente, l'installation de Carrara 5.0 démarre ; sinon saisissez "wine" lorsque Linux vous demande avec quel logiciel ouvrir le fichier.

Image 1 : Installateur Carrara 5 sous Wine

A partir de ce point il n'y a plus de différence notable avec l'installation sous Windows. Saisissez votre code de débridage et achevez l'installation normalement.

Image 2 : Saisie du code de débridage
Image 3 : Installation en cours

Résultats du test

Pour lancer Carrara, il faut d'abord repérer l'emplacement où Wine a installé Carrara. Wine installe les logiciels dans un répertoire caché de Linux qui est généralement placé dans le repertoire "/home" de l'utilisateur. Dans notre test, Wine a été installé en qualité d'utilisateur nommé "notroot". L'executable Carrara est placé par Wine dans le repertoire  "/home/notroot/.wine/drive_c/Program Files/Eovia/Carrara 5".
Ouvrez ce répertoire avec l'explorateur de fichiers de Linux et repérez le fichier "Carrara.exe". Double-cliquez (ou saisissez "wine" lorsque le système vous demande avec quel logiciel ouvrir ce fichier).
Vous pouvez aussi créer un raccourci vers "Carrara.exe" et le placer sur votre bureau, comme vous le feriez sous Windows, pour un accès plus rapide ultérieurement.

Image 4 : Où se trouve l'exécutable Carrara 5.0

Lors de nos tests nous n'avons rencontré aucune incompatibilité (si vous en rencontrez une, merci de bien vouloir nous en informer en remplissant le formulaire de commentaire ci-dessous).
Nous avons été en mesure d'ouvrir des fichiers Carrara, de modeler, de texturer, d'animer et d'enregistrer sur le disque dur nos scènes.
Nous n'avons constaté aucun ralentissement notable par rapport à une installation de Carrara sous Windows sur la même machine.

Image 5 : Carrara 5.0 sous Linux OpenSuSE 10.2

Notre conclusion est que Carrara 5.0 est non seulement entièrement compatible avec Linux, mais qu'il est aussi rapide sur cette plateforme que sous Windows. Il est donc possible d'utiliser Carrara sous Linux, pour un usage de loisir comme pour un usage professionnel sans installer aucunement Windows.


Accéder à notre test Carrara 2.0 sous Linux, 2003

Remerciements à Arnaud Berry, DAZ corporation et Andy.
Remerciements spéciaux à Harvey pour la vérification orthographique de la traduction anglaise de ce tutorial.

Pour en savoir plus sur l'utilisation des noeuds de rendus avec Carrara sous Linux, consultez le guide rédigé par Andy.

MS Windows est une marque déposée de Microsoft pour un OS maintenant tombé en désuétude mais qui connu une grande popularité dans les années 90, pour une raison inconnue ... ;-)


2007-02-06, modifié le 2007-08-10.

Préparer cette page en vue de l'impression Envoyer cette page par e-mail

Commentaires :

1.   2007-08-10   Andy   (www.aceanim.com)

François, un bon article. J'attends avec intérêt de voir à quel point Carrare 6 travaux avec du Wine / Linux.

<Traduction automatique de Babelfish>

2.   2010-10-21   casino  

La première étape de notre test consiste donc à installer Wine.


Voir et ajouter des commentaires (1)

Nom ou pseudo
Adresse e-mail (2)
Site web (3) http://
Commentaire (4)
Recopiez le code (5 caractères) (5) : captcha  = 
(1) Attention : ce site est modéré a priori. Votre texte ne s'affichera qu'après validation par un modérateur du site.
(2) Champ obligatoire. Cochez la case ci-dessous si vous souhaitez que votre adresse apparaisse aux yeux de tous (par défaut, votre adresse e-mail est cachée) :
Je souhaite que mon adresse e-mail soit rendue publique sur le site au côté de mon commentaire.
(3) Champ facultatif.
(4) Texte simple. Toutes balises HTML seront supprimées.
(5) Respectez les minuscules et majuscules. Mesure anti-spam. Merci de votre compréhension.

Nouveautés sous cette rubrique :
Ressources pour Carrara  Les utilisateurs de Carrara trouveront ci-dessous quelques liens utiles (mais no (...)
Carrara 5.0 on Linux  Wine is a set of programs designed to reproduce on Linux a Windows environment.  (...)
Tutoriels   (...)

Easter Flakes • Flocons de Pâques | Nous contacter
© Easter Flakes - 2007. Tous droits réservés sur toutes images, textes et codes. Valid XHTML 1.0 Transitional