A propos du Téléthon

 2007-12-13

Le Téléthon 2007 n'a pas fait recette, avec 5% de baisse de promesses de dons.

La cause en a été imputée aux mauvaises conditions météorologiques ou à la baisse du pouvoir d'achat.

C'est, à mon avis, prendre les donateurs pour plus bêtes qu'ils ne sont et significatif de l'état d'esprit des organsiateurs de la manifestation.

Si l'AFM veut redresser la barre, au plus grand bénéfice des malades qui attendent son aide, il lui faut rechercher en elle-même les causes de l'échec.
En 2007, après les scandales qui ont émaillé bon nombre d'organisations "charitables" pendant deux décennies, les donateurs veulent des garanties. Il ne suffit plus d'invoquer le mauvais temps sans se remettre en cause.

La crispation de l'AFM dans "l'affaire du Téléthon" de 2006 est à ce titre inquiétante. Des personnalités tant laïques que religieuses ont réclamé des éclaircissements éthiques ; l'AFM a répondu .. par des mises en demeures devant la justice.

Une association qui questionnait le caractère éthique du tri embryonnaire, qui consiste à éliminer les enfants atteint de myopathie pour ne conserver que les enfants bien-portants (ceci au stade de développement embryonnaire certes, mais la valeur d'un enfant se mesure-t-elle en kilogrammes et en centimètres ?), s'est ainsi vu traîner devant la justice.

L'AFM a trouvé un paravent facile : la législation autorise de telles pratiques.
Mais ce qui est légal est-il toujours moral ?
Depuis Antigone, la question n'a cessé de se poser à chaque génération.
L'esclavage était légal, l'eugénisme nazi également.

L'AFM s'honorerait :

  • en faisant preuve d'humilité et en acceptant le débat plutôt qu'en ayant recours à la censure ;
  • en permettant aux donateurs d'orienter leurs dons vers des secteurs de recherche et d'activité de l'AFM qui ne posent aucun souci éthique. C'est d'ailleurs le souhait de la majorité des français : un récent sondage IFOP montre que 54 % des français souhaitent que les organisateurs du Téléthon puissent garantir aux donateurs qui le souhaitent que leurs dons ne servent pas à financer des recherchesportant sur l'embryon humain (utilisé comme cobaye de laboratoire).

L'AFM peut certe ignorer ces aspirations légitimes et continuer de toiser nos contemporains de haut, en se drappant dans la Tour d'ivoire de la science éclairée (assimilant par contre-coup le reste de nos concitoyens à une masse ignarde et demeurée). Il y aura toujours des donateurs pour donner sans se poser de question.

Mais, à moins de faire du don au Téléthon un impératif moral et législatif d'essence totalitaire, elle ne pourra éternellement éluder les questions de fond.

Jusqu'à cette remise en cause salutaire, elle ne peut prétendre forcer les conscience ni les dons.

La générosité ne se mesure pas en promesses de dons au Téléthon.
Il est même envisageable que refuser de donner au Téléthon tant que la situation n'est pas éclaircie soit le meilleur service rendu à l'humanité souffrante.
Il est certain en tout état de cause que respecter la liberté de conscience des donateurs est la conditions préalable à tout succès sérieux dans le progrès médical et social.

Préparer cette page en vue de l'impression Envoyer cette page par e-mail

  Voir et ajouter des commentaires

Nouveautés sous cette rubrique :
Cher logo et déficit publique  On connaissait le délirant logo de l'ANPE, au coût dérisoire de 2,4 millions d'e (...)
France Toner : service mal compris  Internet permet aujourd'hui à tout un chacun de lancer sa boutique sur le net.C' (...)
A propos du Téléthon  Le Téléthon 2007 n'a pas fait recette, avec 5% de baisse de promesses de dons.La (...)
Commentaire sur Windows Vista  Les agences web comme la nôtre ont l'obligation de suivre les développement les  (...)
Lettre à mon député  M. Alain MARTYHôtel de VilleAv. du Gal de Gaulle57400 SARREBOURGLangatte, le 200 (...)

Easter Flakes • Flocons de Pâques | Nous contacter
© Easter Flakes - 2007. Tous droits réservés sur toutes images, textes et codes. Valid XHTML 1.0 Transitional